Le maintien de la biodiversité est un facteur clé pour un développement durable et maîtrisé, particulièrement dans les zones rurales.

Dans le cadre de la directive européenne 92/43 du 21 mai 1992 dite “habitats – faune – flore” qui tend à la protection des espèces et des habitats naturels d’intérêt communautaire, un ensemble de sites a été proposé par la France afin d’intégrer Natura 2000, appellation générique du réseau écologique européen de zones spéciales de conservation.

Le site Natura 2000 de la vallée de l’Eure est situé en Haute-Normandie, dans le département de l’Eure. Il occupe une surface de 2684 ha morcelés en de nombreux secteurs sur les versants boisés ou en pelouses des vallées de l’Eure et de l’Iton, avec une extension en vallée d’Avre pour ce qui concerne notre commune.

La vallée d’Eure possède sur ses deux versants des pelouses et des bois calcicoles exceptionnels par la faune et la flore qui s’y développent. L’originalité de ces milieux est liée à la nature crayeuse du sol et à l’orientation nord/sud de la vallée qui permet des remontées d’influences climatiques plus chaudes et continentales dans le contexte général humide et atlantique de la Normandie. De ce fait la vallée constitue, pour de nombreuses espèces d’affinités méridionales, voire méditerranéennes, la limite nord de leur répartition.

Sur notre commune, l’habitat d’intérêt communautaire (habitat 6210, prioritaire pour la directive) des Côtes de l’Estrée correspond à des pelouses sèches riches en orchidées remarquables. Sur ce site d’environ 3,8ha, 220 espèces ont été inventoriées dont plus de 15% sont des espèces considérées comme exceptionnelles, très rares, rares et assez rares. Autrefois entretenues par un pâturage extensif, elles sont aujourd’hui menacées par l’enfrichement et le boisement.

L’objectif principal est donc de maintenir ou de rétablir, dans un état de conservation favorable, les habitats naturels et les espèces d’intérêt communautaire par la mise en place, sur la base du volontariat et avec l’aide de contrats Natura 2000, d’une gestion limitant le développement des espèces envahissantes par fauchage et pâturage sur l’ensemble des milieux herbacés du site. Sans pour autant bannir toute activité humaine ni même la chasse.

D’ores et déjà, certains propriétaires ont passé une convention de gestion avec le Conservatoire des Sites Naturels de Haute-Normandie pour entretenir leurs pelouses par pâturage.
C’est ainsi que le Conservatoire a réalisé une clôture en périphérie des RD50 et RD76 au lieu-dit “Côtes de l’Estrée” à Muzy. Le tracé du GR22 (sentier de grande randonnée) a été modifié et des barrières avec passages à hommes installées. Des ovins pâturent ponctuellement sur le secteur.

Renseignements : Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Normandie, Rue Pierre de Coubertin, BP424, 76805 Saint-Etienne du Rouvray Cedex