Le prieuré Notre-Dame fondé vers 1128 par Rahier de Muzy dépend de l’abbaye de Coulombs et abrite une communauté de bénédictins. Cette communauté ne fut semble-t-il jamais très importante car les visites répétées d’Eudes Rigaud au XIIIe siècle ne dénombrent jamais que quatre moines.

En 1255 les moines ne vivent plus ensemble au prieuré faute de place. En 1269 les bâtiments sont en trop mauvais état pour recevoir l’archevêque.

Jouxtant les bâtiments conventuels, le chœur de l’église paroissiale Saint Jean Baptiste était à l’usage des moines. Cette église du XIIe siècle construite « d’un seul jet » connaît plusieurs embellissements au XVIIIe siècle mais, le 21 juillet 1794, elle est probablement convertie en salpêtrerie avec l’ensemble du prieuré. L’église est à nouveau ouverte au culte le 22 mars 1795.

Une campagne de travaux permet de restaurer en briques les contreforts de la façade ouest à la fin du XIXe siècle. Le clocher, endommagé en 1944 lors des combats sur l’Avre, est restauré en 1959. Le monument connaît une nouvelle période de fermeture de 1939 à 1950.

L’électrification des cloches a lieu en 1985. Le chauffage est installé en 1990.

Un projet de restauration de l’ensemble de l’édifice a été adopté par la municipalité en 2003.

Les travaux de couverture – réparation de la besace – et la restauration complète de la façade nord – élévation du tablier des ouvertures d’environ 40 centimètres, réfection de tous les contreforts et enduits anciens à la chaux – ont été effectués en 2006.

L’église St Jean-Baptiste est inscrite sur la liste complémentaire des monuments historiques depuis décembre 2005.

Un concours destiné à sélectionner un maître verrier a été organisé en avril 2009. Madame Coline Fabre, lauréate, s’est vue confier la mission de créer les vitraux de l’ensemble de l’édifice. Quatre baies ont été installées au printemps 2010 et huit à l’été 2014 de sorte que toutes les baies des façades Nord, Est et Sud sont munies de vitraux. Les travaux continueront au rythme de l’obtention des différentes subventions.

Des travaux de réhabilitation des façades Est et Ouest et l’installation des vitraux de la façade Ouest sont prévus pour le début de l’année 2017.